750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Mamilène
  • : Le blog des confitures de Mamilène
  • Contact

Recherche

Bienvenue !

 
Bienvenue sur le Blog des confitures de Mamilène !


Après 10 ans de musique, puis 10 ans de peinture , il n'y avait qu'un pas pour tomber dans l'art culinaire .
 
" Vos confitures , c'est de l'art en pot " a dit un client un jour.
  Quel beau compliment!

 

Cette année là , en 1999,  

 

le cognassier avait été tellement généreux que j'ai transformé ses fruits en confiture .

J'ai distribué des pots à ma famille et à mes amis .Tout le monde a apprécié . Et depuis ce jour là j'invente des nouvelles recettes pour le bonheur de tous .
Actuellement, j'ai près de 50 variétés de produits : confitures, gelées, chutneys, et aussi un caramel au beurre salé et un autre aux amandes . Ils ont été baptisés : Caramilène au beurre salé , et Caramilène aux amandes.

Chaque jour, j'ai de nouvelles idées .Dès le matin, je descends dans mon petit labo mettre en pratique, des nouveaux mélanges et tester des mariages insolites

 

 

 DSC03264


Qui a t-il de meilleur qu'une confiture réalisée avec des fraises du jardin , ou de la fraise de Plougastel non traitée ? La réputation de cette dernière n'est plus à faire !

Liens

27 juin 2016 1 27 /06 /juin /2016 15:53

Mamilène vous présente beaucoup, BEAUCOUP de variétés mais...des séries de 10 et même 6 pots parfois !

Depuis toutes ces années où j'ai inventé tant de recettes, il y en a 2 qui demeurent

indétrônables :

-La poire à l'ortie 

-L'orange pamplemousse et citron vert 

Ce sont des recettes qui demandent patience et précision. Elles sont réalisées sur 3 jours avec contrôle permanent du sucre. Vous dégustez des fruits, pas du sucre, tout naturel soit-il comme le Rapadura que je mets dans la recette Orange Pamplemousse et Citron vert. 

C'est sûr, pour gagner sa vie il faut choisir une autre voie !

Mais vous, les créatifs passionnés et gourmands : je sens qu'on va partager des délicieux moments !

Abricot "Bergeron" Abricot à la vanille

Confiture "Anti-Stress" (fruits secs)

Cassis à la violette

Confiture de citron (bio) Gelée de citron (bio)

Gelée de Coing, et confiture de coing ,Courge de Siam

Cynorrhodon

Figue "Goutte d'or" 

Fraise de Plougastel, Fraise cassis, Fraise framboise, Fraise menthe, Fraise mûre sauvage

Fraise aux baies roses

Framboise, Framboise et chocolat

Griotte

Kaki ( de nos plaqueminiers )

Mirabelle ( de Lorraine )

Mûres sauvages

Myrtille de jardin

Tranches de mandarine (bio)

Confiture de nèfle , Gelée de néfle

Orange douce (Maltaise) Orange amère,  Orange pamplemousse citron vert

Ortie et miel

Poire chocolat

Poire à l'ortie

Pomme banane au rhum flambé,  Gelée de pomme,  Gelée de pomme au safran

Cousinade de prunes (7 variétés de notre verger regroupées )

Rhubarbe de chez nous, Rhubarbe à la fleur de sureau,  Rhubarbe citron et orange (bio)

Gelée de rose,  ( et confiture de pétales de roses en saison mais vite épuisée )

Confiture de Sorcière (potiron)

 Gelée de fleurs de sureau

Tomate verte

Chutney de physalis.

Caramel réalisé par Caradelice (voir site)

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 13:27

La confiture de fraises

est sûrement  l'une des plus appréciée de toutes les confitures. Et aussi la plus connue !
DSC05083.JPG
C'est  aussi la préférée des jeunes et des enfants. Bref, tout le monde, jeune ou moins jeune, nous connaissons tous la confiture de fraises. Mais , si c'est bien de l'apprécier :
Comment réaliser une bonne confiture de fraises ?
 

Bien choisir ses fraises

 

Je ne le redirai jamais assez : Pas de bonnes confitures avec des fruits de qualité approximative! Fuyez les fraises de "fin de marché", (sauf si vous êtes peu exigeant en matière d'aspect et avez une idée lointaine du goût de la fraise)
Prenez, de préférence, des fruits de taille moyenne ou petite : les grosses fraises sont moins sucrées et s'affaissent davantage à la cuisson. Veillez à ce qu'elles soient mûres mais pas molles . Leur couleur doit être d'un rouge franc . Bannissez les vertes et les tachées .Une fois cueillie , la fraise ne mûrit pas .Si possible , mélangez 2 variétés de fraises , par exemple Mara des bois et Charlotte . L'une est plus parfumée, l'autre est plus sucrée .
 Mettez le jus d'un citron ( non traité bien sûr )

 

Si vous en avez un : sortez votre chaudron en cuivre !

Le cuivre a toujours été considéré comme le matériau idéal pour la cuisson des confitures. Il garanti une parfaite répartition de la chaleur et favorise la prise des confitures. Cependant, le cuivre modifie la couleur des fruits ( essentiellement les fruits rouges) . Il est important que le chaudron soit donc en cuivre étamé , ce qui évitera l'altération de la couleur.

 

 Quel sucre choisir ?

Le sucre le moins cher est le sucre cristallisé . C'est le plus courant et le plus utilisé.
Ne me parlez pas confitures faites au sucre gélifiant , je préfère me rendre au supermarché du coin , et prendre n'importe quelle confiture : ça n'engage que moi ...
Les fruits que je sélectionne, méritent le meilleur sucre qui est , à mon avis , le sucre blond de canne ( biologique) .                                     Niveau prix , il est quand même plus de 2 fois plus cher que le blanc, dommage.
Mais vous êtes nombreux à m'avoir approuvée dans mon choix !

 

 

DSC04899

 

 

Pour avoir de l'acididé , ce qui n'est pas le cas lorsque certains fruits sont trop mûrs, on ajoute un jus de citron.
Si l'acidité est trop faible, la pectine ne se gélifiera pas.
Le jus de citron préservera également la couleur des fruits.DSC05041.JPG

 

Notre citronnier a 10 ans . Même en Bretagne , il n'est jamais rentré et s'accommode aux caprices du temps .
Il est actuellement couvert de fruits et de fleurs .

 

 

 

 

La cuisson

 

 
Le temps de cuisson se fait en fonction de la quantité de fruits utilisés , et varie avec la teneur en eau des fruits, la source de chaleur et le degré de maturité des fruits . Idéalement, ne mettez pas plus de 2 kg de fruits dans la bassine.
Votre cuisson sera alors plus courte et le goût des fruits sera préservé .

Et les pots ?

Optez pour des pots neufs de préférence . Il suffira alors de les passer à l'eau bouillante et de les laisser sècher sur un linge propre.
 
 

Recette simple

-2 kg de fraises bien rouges, fermes et parfumées
-1,3kg de sucre blond de canne ( bio de préférence )
-1 citron ( non traité) 
DSC05084.JPG

 

Laver rapidement les fruits
Enlever les pédoncules et couper les fraises les plus grosses
Mettre les fruits dans la bassine avec le sucre et le jus de citron
Mener à ébullition et stopper la cuisson
Mettre le tout dans une terrine et recouvrir avec un papier de cuisson jusqu'au lendemain
Enfin ,après une nuit au repos, cuire 10mn et remplir les pots à chaud  (pratiquement jusqu'au bord.)
Couvrir et retourner les pots jusqu'au refroidissement
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 15:49

Vous êtes nombreux à me témoigner de la sympathie et de l'amitié tout au long de l'année : soyez en remerciés !

 

Un MERCI particulier à

-Nicolas (Finistère) sans qui ce blog n'existerait pas,
-Jakez (Finistère)pour la réalisation de ma carte de visite et  pour sa précieuse collaboration,
-Jean-Pierre, qui défriche, sème, plante, bine, innove, concocte purins et autres potions alchimiques dont il a le secret, 
   " sans toi, point de jardin , point de potager, bref productions inexistantes ! Et tout ça, (avec la méthode PTB ...Prends Ta  Binette) sans engrais chimique. 
 Chapeau l'artiste ! " ,

 

DSC03277.JPG 

 

-Monsieur Urvois, de la coop bio de Tréboul (Douarnenez Finistère) pour sa persévérance dans ses recherches de sucre biologique au meilleur prix,
DSC05081.JPG
-Monsieur et Madame Aubet pour leur colis d'oranges amères de leur jardin ,expédié gracieusement des Alpes Maritimes,
-Madame Guivarc'h (Finistère)  pour avoir partagé sa grosse récolte de pommes avec moi l'année passée,
-Geneviève et Patrick ( Finistère) pour les belles figues en direct de leur somptueux figuier , à l'Ile tudy ,près du bord de mer,
-Tudy de Téguennec (Finistère) pour le cadeau de plusieurs kilos de magnifiques figues,
-Madame Ansquer, (presque voisine!) pour ses figues violettes superbes,
-Monsieur Righi (Finistère) pour son complément de cucurbitacées magnifiques,
-Françoise et Jean-Michel (Finistère) pour leurs belles nèfles odorantes,
-Madame Le Quillec (Finistère)  , qui m'a appelée plusieurs fois pour que je vienne chercher ses nèfles : pardon de ne pas m'être déplacée par manque de temps,
-Madame Weyder (Meurthe et Moselle ) pour  les merveilleuses mirabelles offertes,
-Lisa et son grand-père (Finistère) qui m'ont aidée dans ma cueillette de mûres,
- Bernard et Claude de Tréguennec (Finistère) qui nous ont invités à cueillir des prunes chez eux,

DSC03355.JPG

 

-Madame Gillain (Dordogne) qui m'a fait goûter cet été, plusieurs confitures de sa réalisation , avec recettes à l'appui !
-A.M. Massard , sympathique voisine de Ste Marine qui m'a apporté des plants d'angélique , a partagé ses idées de recettes, et bien d'autres attentions touchantes, avec en plus son amitié, 
-Madame Nédélec (Finistère) pour sa recette de crème chantilly au Caramilène, et tant d'autres recettes inédites,
-Sylvie ( www. caradelice.com)   pour sa fidèle amitié et pour m'avoir introduite auprès de ses amis et clients,
-Rose ( rose.goardet@wanadoo.fr) pour les bons moments partagés sur nos différents marchés,
-Madame Jain, (Finistère) pour son bel étal de Confitures de Mamilène,et leur mise en valeur dans ses présentations de chocolats,
-F.Le Boedec qui sert les Confitures de Mamilène au petit déjeuner dans ses remarquables chambres d'hôtes : www.lafontaineblanche.fr

 

DSC05079.JPG

-D. Guibert, (Finistère) artiste douée, qui a fabriqué une série de céramiques pour la présentation de mes confitures,
-Florence, ( Finistère) qui prépare mes commandes de ruban et anticipe les commandes !
-Joëlle ( Pyrénées Orientales) qui gère mes commandes de tissu ,me conseille et me réserve les plus beaux ,

 

DSC05080.JPG

-Vous tous qui me mettez des commentaires sur ce blog,  qui m'appelez , qui faites connaître mes confitures, qui m'expédiez des recettes, des idées, et même des pots de votre fabrication :

                  Encore Merci !
 

 Et merci aussi à vous tous qui n'êtes pas nommés ci dessus , mais   qui m'avez aidée d'une façon ou d'une autre.

 

Et pour terminer ,un clin d'oeil malicieux à la personne qui a déposé un pot de confiture à peine entamé à ma porte : "  désolée, c'est fait par ici mais ce n'est pas de ma fabrication , il fallait lire l'étiquette !  mais vous avez toute ma sympathie quand même ! "
 
Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 13:07
Faisons honneur à ce fruit délicat !
 
Il était temps de prendre un instant, après un été riche en confitures et en échanges , de mettre à l'honneur ce fruit aussi parfumé que fragile .
Nous connaissons tous, du moins en avons nous entendu parler,   la Mara des bois, la Charlotte  Cirafine, la Ciflorette, ou la célèbre Gariguette qui nouDSC04983.JPGs fait saliver rien qu'à l'évocation de son nom .Sans compter , la fraise...Melba ou  la fraise ...Tagada.
 

Petite histoire de la fraise

La fraise est un fruit connu depuis longtemps, très répandu dans le monde .
Les Romains l'utilisaient déjà dans leurs préparations cosmétiques en raison de son odeur si agréable .
La fraise est le résultat  de croisements de fraises sauvages des Amériques . 
Au début du 18ème siècle, un officier , Amédée-François Frézier , qui revient du Pérou et du Chili , réussit à en rapporter 5 plants qu'il confie à un botaniste ( et médecin ) Antoine de Jussieu pour le jardin royal.
Quelques plants sont ensuite envoyés en Bretagne , au jardin botanique de Brest ,ou le climat  est proche de celui de leurs origines.
En 1740, Plougastel , près de Brest en Bretagne, déjà productrice  de fraisiers des bois, se fait connaître par une nouvelle espèce . C'est le résultat d'un croisement spontané obtenu lorsqu'un fraisier du Chili est cultivé près d'un fraisier de Virginie . La fameuse " fraise de Plougastel " est née. Mais , bien que très connue, la fraise de Plougastel n'occupe que 3% des ventes en France, loin de l'Aquitaine où se concentre 52% de la production française.
 
DSC04984.JPG
Le logo "Fraise de France" apposé sur les barquettes garantit une agriculture raisonnée et une traçabilité.
   

De la culture à la bassine

 DSC04986

 Comme il n'y en n'a pas suffisamment au jardin,  surtout après le passage dévastateur de nos petits-enfants, je me suis tournée vers la Fraise de Plougastel .
 Mais pas n'importe laquelle : la fraise plein champs, parfumée, goûtée et sucrée à souhait. Rien à voir avec la fraise dite hors sol , hélas proposée 9 fois sur 10 dorénavant .
La fraise hors sol est cultivée en serre, dans des longues "barquettes" suspendues remplies de tourbe . Les fraisiers y sont plantés à travers un fim en plastique .Un dosage de substance nutritive contrôlé mais inévitable , les fait croître harmonieusement. Cette solution nutritive peut être préparée à partir d'engrais de base . Les plants cultivés sont à bonne hauteur pour faciliter la récolte. Les fruits obtenus sont plus fragiles et moins parfumés que ceux produits en pleine terre mais leur  production est plus rentable.
On a tort de penser que même si la fermeté et la qualité gustative de la fraise hors sol  est loin d'être immémorable , le fruit est quand même  "bon pour la confiture" : une fraise hors sol s'affaise à la cuisson , et ne peut combler un vrai connaisseur et amateur de confiture .
 Dans une bonne confiture  un fruit médiocre n'a pas sa place.
 Et vous êtes nombreux à avoir su faire la différence !  D'ailleurs ce n'est pas par hasard que vous avez élu reine des confitures 2011 :

 

La  Confiture Fraise & Framboise. DSC05076.JPG

 

 
Cette confiture est réalisée avec des fraises qui me sont livrées directement , sans manipulations entre la cueillette et mon petit labo. La framboise vient de notre modeste mais suffisante production.
 

DSC04981

 

 

 Après la fraise, voici la prune !

Je vais mettre en valeur la belle confiture de ces prunes magnifiques cueillies dans le jardin de notre ami Bernard : elles méritent aussi une  présentation digne d'elles !
DSC04991
On dirait des cerises par la taille, mais ce sont bien des petites prunes !
Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 14:17

Le printemps est là :

les pissenlits sont fidèles au rendez vous !

 

 

 

 

 

DSC04867.JPG

 

 

Partout, les chemins, les champs, et le plus modeste des jardins accueillent cette fleur jadis pourchassée et maudite .

La première façon de consommer le pissenlit est de l'accommoder en salade. Mais , attention, c'est maintenant , en mars, qu'il faut déguster ses feuilles . Il faut veiller à sélectionner les plants sans boutons, avec des feuilles blanches et tendres aux extrémités. J'aime mélanger quelques feuilles de pissenlit avec un peu de mache que j'agrémente d'une vinaigrette légère , d'ail  et d'échalotes  de notre potager.Ces feuilles sont diurétiques et contribuent à faire baisser la tension artérielle. Elles contiennent aussi beaucoup de potassium, elles ont un effet très bénéfique sur le foie, bref , consommons du pissenlit avant qu'il ne fleurisse ! On peut aussi faire sècher les feuilles du pissenlit pour les consommer plus tard , en infusion. Si vous êtes un passionné du pissenlit, vous pouvez aussi récolter au printemps, sa racine sur un jeune plant. Elle se consomme crue ou sèchée -  la racine doit sècher 2 semaines environ sur une grille à l'ombre - voire bouillie ou cuite à la vapeur .Elle a un effet laxatif et agit également contre les problèmes cutanés (acné ou exéma par exemple) et rhumatismaux.

 

 

 

 

 

P1050380Sélectionner un champ loin des pulvérisations de pesticides. Eviter aussi de cueillir les fleurs en bordure de routes !

 

 

 

 

Le vin de pissenlit

 

 

Non seulement c'est super bon au goût, mais c'est aussi très bon pour stimuler la vésicule biliaire . A conseiller comme apéritif !  

Voici comment préparer ce vin :

 

4 litres d'eau bouillante

250g de fleurs de pissenlit fraîchement cueillies

2 oranges et 2 citrons non traités (je préconise le bio)

1,5kg de miel doux

un peu de gingembre rapé ( facultatif)

1 cuill à soupe de levure sèche à vin blanc, voire levure de bière

 

Verser l'eau bouillante sur les fleurs. Diluer le miel dans le mélange.Couper les agrumes en fines tranches et les ajouter au mélange. Faire cuire le tout sur feu doux 30 à 40 mn.

Ajouter alors la levure lorsque la préparation est refroidie.

Laisser fermenter le tout dans un contenant en verre ou en grès , à 20°, dans un endroit obscur, durant 3 semaines. Remuer le mélange tous les 2 jours. Quand la fermentation est finie et qu'il n'y a plus de bulles à la surface,  filtrer avec un voile serré, et embouteiller.

Laisser vieillir pendant 9 mois.

 

 

La gelée de pissenlit ou cramaillote

 

 DSC04868Les fleurs sont dépouillées de leur base verte puis sèchées au soleil

 

 

 

 

 Voici une recette simple , qui nécessite cependant patience et persévérance !

 

365 fleurs cueillies par beau temps ensoleillé

1 citron bio

1 orange bio

1,5l d'eau

600g de sucre de canne biologique

3g d'agar-agar

 

Après la cueillette des fleurs, séparer chacune de sa base verte: c'est elle qui donne l'amertume et gâtera le goût de la gelée si vous négligez cette opération.

Faire sècher au soleil 2 à 3 heures.

Mettre les fleurs dans une bassine avec les agrumes coupés en tranches fines

Cuire 1h à petits bouillons.

Filtrer , ajouter le sucre et faire cuire encore 1h. Vérifier la cuisson en versant une goutte sur une assiette froide. Si la gelée ne fige pas ajouter l'agar-agar et faire cuire

encore quelques instant avant de mettre en pots à chaud.

 

C'est du travail , mais que c'est bon !

 

 

 

Plusieurs personnes m'ont assuré qu'une cuillèrée de gelée de pissenlit à jeun le matin les aidait à lutter contre leurs problèmes pulmonaires. Un monsieur Italien m'a affirmé s'être soigné contre la grippe A avec ma gelée et en avoir tiré d'autres précieux bénéfices ! 

Même s'il n'y a que la foi qui sauve , je suis ravie de le savoir aujourd'hui en bonne santé .

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 13:05

 

 

2011 est arrivé ! Soyez heureux et en bonne santé !

Et ne vous privez pas des bonnes choses de la vie : les confitures en font partie !

 

 

 

 

 Ma première réalisation de cette nouvelle année  sera la confiture d'orange amère .

Cet agrume provient d'un arbre atteignant parfois 10 mètres , nommé bigaradier . Au début de l'ère chrétienne, il fut introduit en France par les croisades. Les Maures l'ont alors cultivé intensivement près de Séville, ce qui valut au fruit le surnom d'orange de Séville.

 

 

DSC04821

 

 

 Les fleurs sont blanches ou roses , plus grandes que celles de l'oranger doux, et très odorantes. Son fruit est donc la bigarade également nommé orange amère.  

DSC04806DSC04816

 

 

L'orange amère est plus petite que l'orange douce.Sa peau est rugueuse,

teintée de vert ou jaune-orange. La chair est très acide, parfois peu juteuse et surtout garnie de nombreux pépins, ce qui rend la préparation de la confiture minutieuse et longue.

 

DSC04805 

 

    Ma recette , à réaliser en 3 jours :

 

2 kgs d'oranges biologiques soit  500g de jus (50cl)

50 cl de jus de pomme (granny smith si possible)

1 kg de sucre de canne biologique

2 oranges douces biologiques

le jus d'un petit citron

4g d'agar-agar si nécessaire

50 cl d'eau

 

 

Laver les agrumes (oranges + citron), les brosser pour diminuer l'amertume.

 

Puis  les presser en réservant une bonne partie des pépins . 

                                        DSC04812

Couper la moitié des écorces d'oranges en petits batonnets et récupérer le zeste du citron

Mettre dans une bassine à confiture le jus des fruits, les zestes , le jus de pomme, les 2 oranges douces en fines tranches, et la boule remplie de pépins.DSC04814

 

Laisser macérer 24h au frais.

Le lendemain mener la préparation à ébullition et faire cuire jusqu'à ce que les tranches d'oranges soient translucides, soit environ 20 mn.

Stopper la cuisson , recouvrir de papier sulfurisé et laisser confire jusqu'au lendemain.

 

    DSC04823.JPG

 

  Le 3ème jour, vérifier le goût et la texture .Si c'est trop amer à votre goût, il est conseillé d'ajouter 50 cl d'eau . Si c'est trop liquide, l'ajout d'agar-agar (voir l'article concernant l'agar-agar sur ce blog) sera bienvenu . Compter environ 4 g. Faire cuire le tout pendant 45 mn.

Lorsque le dessus le la confiture forme comme des plis , elle est prête.

Remplir les pots à chaud jusqu'à ras bord  et les retourner si les pots ne sont pas neufs.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 23:21

                                    

 

LA MAGIE DE NOEL EN POT !

 

 

 

DSC04700

 

                          

 

 

Il est enfin venu le temps de mettre en oeuvre la mystérieuse

 

Confiture de Noël .

 

Cette merveille sera la complice raffinée de votre foie gras et séduira les palais les plus fins .

 

 

 

 

Sans vouloir dévoiler toute ma recette, je vous dirai quand même que je la commence avec un jus de poire biologique . Que c'est une confiture "remonte moral" avec des fruits secs , 

 

des agrumes ... des ....

 

 

 

 

( Mais , parfois, que de pépins dans les oranges bio !  )

 

 

DSC04805

 

 

 

 

 ...et bien d'autres bons ingrédients que vous ne soupçonnez pas et découvrirez avec bonheur. 

 

 

 

 

 

 Plusieurs amis et membres de ma famille adorent cette confiture de Noël et l'ont déjà réservée.

 

Il faut trois jours avant que cette confiture intègre les pots .  Trois jours pour cuire le temps qu'il faut, doucement, par étapes,  ajuster les épices, laisser tranquillement  le sucre transformer les fruits . Et toute la maison est embaumée !

 Enfin , le jour venu, une trentaine de pots, (toutes tailles confondues) s'alligne fièrement sur le plan de travail avant de s'habiller en costume de fête comme il se doit.

 

 Alors , maintenant , installez vous confortablement , ouvrez donc un pot , fermez les yeux et goûtez !

Vous y êtes!  La chaleur des épices vous transporte dans des notes de pain d'épices et de canelle . Il ne manque plus que le sapin paré  , quelques paquets enrubannés, une musique de Noël , et un feu qui crépite dans la cheminée .

Vraiment, cette confiture mérite d'être sacrée Reine de la fête !

 

Joyeux Noël !

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 19:02

DSC04104 

  Voici cette belle solanacée, jolie mais piquante !

 

 

   

    

 La Morelle de Balbis est originaire d'Amérique du Sud comme la tomate ou le piment . C'est un végétal exubérant et décoratif qui peut atteindre plus de 1 m de hauteur  et davantage en envergure . Au bout de ses tiges couvertes de piquants , des fleurs bleu clair apparaissent avant de laisser place à des grappes de petits fruits enveloppés dans une bogue épineuse, comme la chataigne .

 

 DSC04389

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Il faut attendre fin septembre ou octobre pour que la bogue libère enfin son fruit . Leur couleur à maturité est rouge-orangé. L'intérieur du fruit contient beaucoup de graines et peu de chair. Leur saveur est un peu acidulée qui rappelle celle du litchi. C'est pourquoi on entend parfois parler de "tomate litchi" au lieu du nom plus barbare mais combien élégant de Morelle de Balbis. 

On en fait bien sûr  une délicieuse confiture .

 

J'ai donc réalisé quelques pots de cette confiture . Elle accompagnera avec bonheur une viande blanche , voire un fromage . Mais, il n'y en aura pas pour tout le monde , c'est certain !

 

 DSC04589.JPG DSC03266

 

 

 

Plus classique, mais toute aussi délicieuse,

La  Confiture de Tomates vertes rappelle souvent de doux moments d'enfance .

 

 

 

 Nos tomates ne sont pas traitées.

Le sol bénéficie d'un compost à base de végétaux Les fruits sont protégés des maladies par le persil et les oeillets d'Inde qui poussent autour de chaque pied. Nous avons eu plusieurs variétés , dont des anciennes .Par exemple ,  " White beauty" ( variété de 1850 ), "Coeur de boeuf Reif Red" ," Russian 117", ou encore " Noire de Crimée" sont des variétés que nous reconduirons tant leur goût nous a conquis.

Aujourd'hui encore, en novembre, nous mangeons nos dernières tomates qui finissent de mûrir sur du papier de journal.

 

 

 

 

Une série de pots de confiture de ces fruits plein de soleil est fin prête . Et elle est extra ! 

 La variété de tomate présentée à côté du pot est Green Zebra.

  

   

  

DSC04674 

 

 Elle a une chair vert  émeraude et une saveur douce , légèrement épicée . Elle est est savoureuse en salade et fait merveille en confiture. Vous m'en direz des nouvelles !

 

 

 

Ci dessous un mélanges de toutes nos variétés avant la réalisation de la confiture

 

 

DSC04642

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 22:00

 

  QUEL SUCRE EMPLOYER POUR REUSSIR SES CONFITURES ?

   

 

 

DSC04990

 

 

Le sucre est le principal conservateur d'une confiture

 

 

 

 

 

 L'idéal est le sucre non raffiné .

J'emploie du sucre blond de canne biologique  et toutes mes confitures se conservent bien. Pour certaines recettes , je marie deux sucres différents : un blond bio , et un rapadura qui est un sucre complet bio également . Le goût de ces confitures est absolument irrésistible ! Par ailleurs, nul besoin de conservateur lorsque les pots et couvercles sont neufs et propres.

 La d.l.u.o. (date limite d'utilisation optimale) que j'indique sur chaque 

 pots de confiture ou gelée est de 2 ans . Au delà , la confiture sera  correcte mais aura perdu de son parfum.

 

 

DSC04894DSC04897.JPG 

 

 

 

Le sucre Rapadura ressemble à un sable grossier .
Mais quelle saveur !
 

 

 

 

 

 

 

 

 

" ...Le sucre blanc "normal" déminéralise l'organisme et agit comme un excitant ( voir magasine bio coop de mars-avril 2010)" ...

 

 

Lisez donc attentivement la composition de vos confitures si vous les achetez car le mot  SUCRE est vaste !

Beaucoup vous diront que le sucre cristallisé est le meilleur pour réussir les confitures.C'est avant tout un choix. Souvent guidé par le prix ,car le sucre biologique que j'emploie est 2 fois plus cher que le sucre blanc classique ! Le taux de sucre contenu dans la confiture ne doit pas être inférieur à 55%. Au fur et à mesure de la cuisson, le taux de sucre augmente grâce à l'évaporation de l'eau et aux sucres naturellement présents dans les fruits.

 

 Qu'est ce qu'une confiture " Extra"?

 

Une confiture dite extra se définit par une quantité plus importante de fruits à la mise en oeuvre . Elle contient au minimum 450g de fruits par kilo.Mais , au final, le taux de sucre est le même que pour une confiture qui n'affiche pas le terme "extra".

 

 

 GELSUC, VITPRIS ET ...

 

 

Je suis farouchement contre ces 2 produits qui peuvent dénaturaliser le goût d'une confiture.

 

 ... AGAR-AGAR

 

En revanche, j'ai régulièrement recours-lorsque le fruit ne contient pas assez de pectine-  à l'agar-agar encore appelé E406 dans la liste des additifs alimentaires .

Ce sont des algues rouges réduites en poudre . C'est le gélifiant naturel le plus puissant qui possède l'avantage d'être acalorique. Les japonaises en font des cures à chaque printemps afin de garder la ligne sans subir la sensation de faim ! En résumé, cette algue remplace avantageusement les autres gélifiants et possède en plus toutes les qualités d'un ingrédient minceur : elle est rassasiante et légèremenet laxative .

Vous la trouverez dans tous les magasins bio et les magasins asiatiques.

 

Les gélifiants, quels qu'ils soient, ne remplacent pas le sucre. Une confiture ne peut s'appeler ainsi que si elle contient du sucre ajouté.

  

  

 

 

OÙ TROUVER DU BON SUCRE ? 

 

 

 

J'achète mon sucre pour réaliser mes confitures à Douarnenez, chez Is et Bio.

Dans ce magasin spécialisé en alimentation biologique, je trouve tout ce qui m'est nécessaire pour réaliser mes préparations culinaires. De surcroit , l'accueil et le conseil font partie des petits plus qui font que je n'hésite pas à faire quelques kms supplémentaires pour m'approvisonner.

 

 

 

Le magasin, tenu par Monsieur Urvois, est ouvert de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h du mardi au samedi . Ouvert également le lundi après midi

 

   Tél 02 98 75 55 50   

 

 Profitez d'une belle matinée, par exemple pour vous rendre au port de Tréboul. Et en y venant un samedi matin, dès le printemps, vous pourrez découvrir le marché -  en contre bas de Is et Bio - plein de vie et de bonne humeur. Et riche en diversité dans l'alimentaire mais aussi dans l'artisanat et le vestimentaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 19:35

 

 

POTIRONS,CITROUILLES, ET AUTRES COURGES  

 

 

  DSC04593

  LES ROIS DE L'AUTOMNE !

 

 

 

  Mais oui, les courges font de très bons plats sucrés, comme des tartes et autres gâteaux . On en fait aussi du pain en ajoutant de la purée de potiron à la farine. Je vous assure, c'est très bon !

 

Et  il y a les confitures , somptueuses dans leur robe de velours orange,

 mariées à des épices subtiles ou des agrumes biologiques.

Vous les découvrirez et les adopterez avec bonheur.

 

 

DSC04663 

 

 

Spectaculaire et incomparable :  la Confiture de Potiron au Citron caramélisé 

 

 

 

    DSC04600.JPG

    Le potiron " Vif d'Etampes"

 

 

 

  Tout juste en pots depuis quelques jours, la Citrouille aux épices douces, le potiron

  au citron caramélisé avec des belles tranches de citron ( bio évidemment) , et l'inévitable Confiture de Sorcière.

En voilà une qui "décoiffe", qui surprend,

toujours réclamée et appréciée .

 

 

 La Sorcière est dans le pot !       DSC04620

 

Partager cet article
Repost0